Les jeux vidéo rendent-ils vraiment violents ?

Avant de se pencher sur ce sujet, il est important de préciser que ce ne sont pas tous les genres de jeux vidéo qu’on va parler ici, mais principalement de ceux qui proposent des scènes ou des gameplay catégorisés comme étant violents.

En effet, depuis la révolution dans le secteur du graphisme, le réalisme des jeux vidéo ont grandement augmenté, ce qui fait que de nombreux titres peuvent choquer plus d’un et ce, à cause des animations qui frôlent parfois le gore et l’effusion de sang. De ce fait, nombreux sont ceux qui accusent les jeux vidéo dits violent de rendre les joueurs eux même violents. Mais est-ce que c’est vraiment le cas ? C’est ce qu’on va essayer de voir ici.

Les jeux vidéo sont pointés du doigt en ce moment

D’après les récents évènements qui se sont passés aux Etats-Unis le week end dernier et qui ont fait plusieurs victimes, le Président américain a spécialement pointé du doigt les effets des jeux vidéo violents sur les jeunes.

Effectivement, deux fusillades orchestrées par deux hommes âgés respectivement de 21 et de 24 ans ont fait pas moins de 22 victimes et plusieurs dizaines de blessés, ce qui a amené la maison blanche et plusieurs politiciens à accuser l’influence des jeux vidéo sur le comportement des jeunes.

Pourtant des études ont démenti ce fait

A première vue, le fait d’affirmer que les jeux vidéo violents peuvent influencer la violence peut sembler être possible. Toutefois, ce n’est en aucun cas vrai, car d’après de nombreuses études menées sur ce fait, il n’y avait aucune corrélation entre l’agressivité et le fait de jouer à un jeu qui propose des scènes violentes.

Eh oui, d’après plusieurs psychologues, il n’est pas possible pour un joueur de développer un comportement violent qui peut entrainer une tuerie de masse après avoir joué un quelconque jeu vidéo, car si c’était le cas, ceux qui ont visionné des films violents ou ceux qui ont lu des livres violents devraient également avoir le même comportement.

Pourquoi ces accusations non fondés alors ?

En revenant sur les faits horribles qui ont bouleversé l’Amérique, l’un des auteurs des tueries de masse a cité des jeux vidéo de tir comme Call Of Duty dans quelques-uns des posts sur des sites web.

A cause de cela, les autorités n’ont pas cherché loin et ont rapidement dressé un lien sur l’atrocité de ces actes et l’influence des jeux vidéo dits violents.

Toutefois, n’est-il pas plus judicieux de chercher d’autres causes plus graves comme la trop grande facilité d’obtention d’armes à feu dans certains pays justement comme les Etats-Unis ou aussi l’appel à la haine de certaines politiques ? En tout cas, il ne faut pas tirer des conclusions hâtives et surtout de ne pas chercher des boucs émissaires dans toutes les choses qui ne se passent pas bien dans notre société d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *